UN PEU D'HISTOIRE DU DOMAINE DE MAUPOEY

Le 15 décembre 1365, Gaston Febus, depuis son chateau de Vielleségure, signa une ordonnance afin que soit réalisé un recensement de toute sa vicomté de Béarn. Maupoey y est mentionnée en tant que "Maison Forte". En effet, sa situation dominante, sur la rive gauche du Gave de Pau, en faisait une position stratégique, à 5km du Chateau Moncade, demeure de Gaston Febus à ORTHEZ. On dit même qu'un souterrain secret relierait Maupoey à la Tour Moncade, en passant sous le gave, mais çà, nous ne sommes pas allés le vérifier!


En 1675, Jacques de Brassalay "baille" l'aveu et dénombrement des nombreuses seigneuries qu'il possède: la Seigneurie de Biron avec la maison noble de Brassalay, la seigneurie de Birehous, la maison noble de Maupoey. Outre les terres nobles attachées à cette seigneurie, Maupoey possède également une tuilerie "qui confronte d'orient et de midi avec le bois et tuilerie de Brassalay, d'occident avec le susdit enclos de Maupoey et de septentrion avec terre labourable de Daniel de Labardacq". La "domenjadure" de Maupoey avait appartenu à son oncle, le sieur de Betbeder.

(notes recueillies sur les bulletins de l'Association MCLVL)

Dès le XVIIIè siècle, Maupoey est devenue la Ferme du Chateau de Brassalay. L'activité agricole a cessé dans les années 60, et son dernier fermier, Léon HAURAT, reste encore dans toutes les mémoires des anciens de BIRON, comme une figure du bien-vivre béarnais. La vigne "Monpoey", aujourd'hui disparue, produisait un excellent vin qui a réjoui plus d'un bironnais.